AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nouvelle et première élève [Haruka]

Aller en bas 
AuteurMessage
Akihito Mogami
Admin / Surveillant
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 06/06/2010
Localisation : France

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Relations:
Date d'anniversaire: 28 Octobre

MessageSujet: Nouvelle et première élève [Haruka]   Ven 11 Juin - 23:21

Cela faisait maintenant une semaine que Akihito était arrivé dans la Pension déserte. Il avait en effet constaté jusque là l'inexistence totale de vie dans celle ci. Cette pension, abritant monstres et créatures tout aussi mythiques aurait du être pleine de vie et d'entrain. Malheureusement pour lui, il n'eut rien. Et après avoir traversé maintes et maintes fois les couloirs bien trop grand du pensionnat, il songeait a sa venue ici alors qu'il se baladait près de l'entrée, une main dans sa poche, l'autre se balançant au rythme de ses déplacements.

Il n'avait pas vraiment choisi, finalement, de faire ce métier de surveillant. Il aurait bien préféré flâner encore un moment entre bars et boites de nuits. Bien qu'il ne détestait pas ce métier là, vingt et un ans était bien trop jeune pour celui ci ; Il ne sortait du lycée que depuis trois ans. Et lorsqu'il s'avouait qu'il travaillait, il n'arrivait toujours pas a s'y faire et ce notamment a cause du fait du manque total de responsabilité dont il faisait preuve, et dont il était clairement conscient. Ainsi, il comptait faire ce qu'il savait le mieux, à savoir, ne rien faire. En premier lieu, parce qu'il ne voulait pas de cet emploi. En second, parce qu'il voulait a tout pris faire enrager son père.

Finalement, après avoir marché quelques minutes a l'extérieur, il comprit que rien ne se passerait aujourd'hui non plus et se décida presque a rentré, admirant le ciel bleu tout en soufflant bruyamment. Il sorti de sa poche son portable pour regarder l'heure et y vit neuf heure vingt avant de le re-ranger. Son ventre criait famine depuis bientôt une heure sans qu'il n'y fasse rien, bien trop occupé a penser pour se décider a aller chercher quelque chose. Pensant alors qu'il faudrait maintenant y aller, que c'était le bon moment, il remarqua du coin de l'œil une silhouette s'approcher.


"Enfin" Ne put il s'empêcher de souffler.

Un fin sourire s'étira son visage et il passa avidement sa langue sur ses lèvres, les humidifiant. Il se recoiffa de sa main qui n'était pas dans sa poche, remonta son pantalon et souffla encore un coup. Il pourrait peut être avoir enfin de la compagnie et ainsi trouver une quelconque distraction : Pas que son portable et son ordinateur ne sont pas distrayant, mais ce n'est pas tout les jours que l'on croise de ces créatures là.


°Un vampire ? Une elfe ?° Akihito ne pouvait s'empêcher de chercher la nature de la silhouette qui s'approchait.

Il pouvait maintenant nettement dire que la personne était une fille et qu'elle était relativement petite. Et plus elle s'approchait, plus elle était petite. Il ne pouvait pas bien dire a quoi elle ressemblait, le soleil derrière la jeune fille éblouissant la vue du garçon.

°M'enfin...°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ichizoku.yourme.net
Haruka Enomoto

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 23
Localisation : Je viens du Sud ~ ♫

Feuille de personnage
Âge: 15
Relations:
Date d'anniversaire: 30/04

MessageSujet: Re: Nouvelle et première élève [Haruka]   Sam 12 Juin - 0:00

C'est ennuyant... Le bus est tellement ennuyant. Mais en même temps non. Enfin, c'est bizarre. Car d'un côté j'adore laisser mon regard posé sur le paysage qui défile, en m'amusant à suivre des yeux chaque chose qui passe. Tout cela va si vite... Un peu comme le temps. Il passe à un vitesse incroyable, sans que l'on ait réellement le temps de profiter du moment présent. Puis, alors qu'on continue à avancer, on repense à ce qu'il s'est passé ; on se demande ce qu'on aurait dû faire, ou encore ce qu'on aurait fait si tout s'était déroulé dans telle ou telle condition. Mais passons. Le bus s'arrête. Comme un réflexe, tous les passagers se lèvent en même temps. Moi, j'attends. J'attends simplement que tout le monde soit passé pour me lever à mon tour. Au moins, je ne serai pas bousculée...

Finalement la foule de gens qui se bousculent se dissipe, je commence donc à me lever, essayant de récupérer mon sac qui se trouve sur l'étagère au dessus du siège... Mais évidemment, il a fallu que "Mâdemoiselle" soit trop petite... Bon sang, mais qu'ai-je donc fait au bon dieu pour être d'une maladresse pareille ? Heureusement que quelqu'un a pris la peine de s'arrêter un instant, voyant que j'arrivais à peine à toucher mes affaire du bout du doigt même en étant sur la pointe des pieds et qu'il a été assez aimable pour prendre le temps de m'aider à récupérer tout cela.

Je descends donc de ce bus, d'ailleurs très design, mais là n'est pas le sujet. Et puis je ne sais même pas pourquoi je vous le précise. Décidément... Bref. Donc, en descendant du bus il se trouve que j'arrivais directement devant l'entrée du lycée Ichizoku. Remontant mon sac sur mon épaule, respirant un bon coup et me redressant, j'avance vers le grand portail, prenant confiance en moi. Je me demande de quoi a l'air ce lycée si réputé, et comment y est l'ambiance... J'avance, le cœur serré, mon énorme sac qui commence à me faire mal à l'épaule... je ralentis... Je m'arrête. L'hésitation me coupe dans mon élan. Quelle impression les gens vont avoir de moi quand je vais rentrer ? Comment vont-ils me voir ? Enfin... Toutes ces questions se bousculaient dans ma tête. Mais ! Ce n'est pas mon genre d'hésiter, et encore moins de m'inquiéter pour moi-même ! Après tout, quelle importance de savoir ce que les gens pensent de moi ?! J'y vais !

Prenant mon courage à deux mains, j'entre dans l'enceinte de l'institut... Un long silence... Silence ? Mais... il n'y a personne ! Bouche bée, je marche lentement, encore, seule au milieu de cette cour vide et sans vie. Me serais-je trompée de jour ? Je regarde sur mon portable, mais... Non, pourtant non. Ah ? J'aperçois une silhouette là-bas... Je me dirige vers elle, presque inconsciemment, par pur réflexe. La silhouette se rapproche, lentement... Et il me semble apercevoir un jeune homme. Sans doute est-il du personnel ? Je me met à accélérer de nouveau et me dirige vers lui, jusqu'à être face à face avec un grand homme...

"- Hum... Bon-Bonjour...Euh... Vous êtes du personnel de ce lycée ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shibun-no-gakuen.forumactif.org/
Akihito Mogami
Admin / Surveillant
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 06/06/2010
Localisation : France

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Relations:
Date d'anniversaire: 28 Octobre

MessageSujet: Re: Nouvelle et première élève [Haruka]   Sam 12 Juin - 0:26

Lorsque enfin il put apercevoir la personne devant lui, inconsciemment, il haussa un sourcil. Évidemment, elle était petite, bien plus que lui ; Il faisait facilement près d'une tête et demi de plus qu'elle. Mais s'il n'y avait que ça... Ses cheveux, c'est ce qui le frappa presque instantanément. Ceux ci étaient pratiquement aussi bleu que le ciel juste aussi dessus de sa tête et ils paraissaient étrangement naturels. Bien que les siens arboraient une couleur rouge sombre, il pouvait affirmer que ses racines étaient brunes et que donc ce n'était pas sa couleur naturelle. Contrairement à celle de la jeune fille. Le bleu lui allait comme si elle était née avec.

Son apparence ressemblant a s'y méprendre a celle d'une enfant, contrastait beaucoup avec son regard, ses formes et ce qu'elle pouvait dégager. Il le sentait bien au fur et a mesure qu'ils s'approchaient l'un de l'autre. Recherchant le moindre signe de sa nature il passa son regard de ses oreilles qui n'étaient apparemment pas pointus a ses dents, qu'il ne pouvait malheureusement pas voir a travers ses lèvres rosés.

Elle semblait alors perdue, une fois qu'il fut assez près d'elle pour pouvoir voir son expression. Il sentit son épaule faiblir sous le poids de son sac et, a travers son regard indéchiffrable, il aurait voulu connaître ses pensées a ce moment précis.

"- Hum... Bon-Bonjour...Euh... Vous êtes du personnel de ce lycée ?" Fit celle ci après une brève inspection des yeux a l'égard d'Akihito.

Elle paraissait vraiment innocente derrière ce visage enfantin et pourtant au combien attirant. Néanmoins, il essaya tant bien que mal a ne pas réagir. Son sourire habituel, hypocrite et presque cruel, supérieur, peint sur son visage impassible voulait presque faire passer un message a la jeune fille. Un message qu'il passait a tout ceux qu'il rencontrait.


"Je suis en effet un surveillant." Répondit le roux après s'être craqué les doigts dans un mouvement dans le but de s'étirer.

Il ne prit pas la peine de dire bonjour a son tour, il n'en avait surtout pas vraiment envie. Les signes de politesse étant exclu de ses habitudes. Il joua quelques instant avec son piercing sur sa langue, jugeant la nouvelle élève.


"Toi, t'es surement une nouvelle élève. Ton nom ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ichizoku.yourme.net
Haruka Enomoto

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 23
Localisation : Je viens du Sud ~ ♫

Feuille de personnage
Âge: 15
Relations:
Date d'anniversaire: 30/04

MessageSujet: Re: Nouvelle et première élève [Haruka]   Sam 12 Juin - 10:30

Mais que faisait-il là, seul dans l'établissement ? Il n'y avait vraiment personne ? A cette pensée, mes idées s'embrouillèrent. Comment était-ce possible que seul un surveillant soit dans un si grand pensionnat ? Enfin bon... Evitons de nous poser trop de questions, décidément je suis bien trop curieuse.

Lorsque je fut assez près de lui pour voir clairement son visage, j'aperçus alors un haussement de sourcil, il devait être très étonné... Il commença à m'inspecter du regard, qui d'ailleurs ne restait jamais fixe. C'était gênant... J'avais quelque chose qui n'allait pas ? Quelque chose sur le visage, ou autre ? Non, pourtant... Il semblait plutôt chercher ma nature, car il passait de mes oreilles à mes lèvres. Vampire ? Humaine ? Succube ? Il le découvrirait bien assez vite.... En attendant, je rougis en sentant que son regard se balladait sur moi. Mais qu'avait-il, à me parcourir des yeux comme ça ? C'était vraiment stressant, et ce petit jeu dura un bon moment. Ah, peut-être que... J'y suis. Evidemment, où avais-je la tête ? Mes cheveux bleu ciel surprennent tout le temps. Il devait sûrement s'étonner de ne pas voir de racine brune, châtain ou autre... Et en plus, je suis petite. Comparé à lui, même beaucoup. Oulà... Il y avait bien facilement une tête d'écart. Si je regardais en face, je tombais sur son torse. Ce que j'essaye de dire, c'est qu'avec ma taille format pocket et ma chevelure couleur ciel, on me prenait facilement pour un Schtroumpf...

Quant à lui, un charme assez prenant. Je me demande si c'est un incube, ou simplement un humain qui a sû prendre soin de lui. La première chose qui me tapa dans l'oeil furent ses piercings. Dis donc, impressionnant... Un sur la langue, un dans le cou et quatre à l'oreille. Et encore, je me demandai si il n'en avait pas autre part. Son visage ne laissait pas paraître d'expression, son regard aucune émotion. Ce devait être quelqu'un d'assez froid.

Quoi qu'il en soit, c'était vraiment malpoli de sa part, je me sentais de plus en plus gênée. Heureusement qu'il mit fin à cette inspection du regard en répondant à ma question.

"Je suis en effet un surveillant."

Il parlait d'un ton las, comme pour faire comprendre que si il répondait c'était bien parce qu'il s'en sentait obligé. Quoi que, j'ai un doute. Car il auraît dû dire bonjour, au moins, c'est la moindre des choses, mais non, il a préféré se taire. Sur qui étais-je tombée, là, on m'explique ? Il fit craquer ses doigts, en s'étirant. Erk, cela me fit un frisson dans le dos.

"Toi, t'es surement une nouvelle élève. Ton nom ?"


Quelque peu contrariée, car je m'attendais à quelqu'un de plus... joyeux, je lui répondis tout de même.

"-... M'oui, je suis une nouvelle élève. Je m'appelle Haruka Enomoto."

Mon sac me fit trop mal à l'épaule, je le posai à terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shibun-no-gakuen.forumactif.org/
Akihito Mogami
Admin / Surveillant
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 06/06/2010
Localisation : France

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Relations:
Date d'anniversaire: 28 Octobre

MessageSujet: Re: Nouvelle et première élève [Haruka]   Sam 12 Juin - 16:31

Après l'avoir observer encore quelques instant, il pouvait maintenant être sûr d'exclure plusieurs races quant a la nature de la jeune personne : Elle n'était surement pas une elfe, ses oreilles étant dans la norme. Elle n'était pas une demi-ange ou une demi-démon, ses ailes auraient du déjà commencer a pousser. Peut être les cachaient elle, éventuellement pourtant Akihito en doutait. Ensuite, inutile de l'associer a un vampire ou a un lycan, il avait entraperçu ses canines et il était inconcevable qu'elle puisse arriver a mordre quoi que ce soit avec celles ci. Non, tout ce qui restait était soit humain ou succube, bien qu'il ne pensait pas a elle comme une succube ; Elle était certes jolie, mais paraissait bien trop innocente pour être une de ces créatures.

D'ailleurs, après un bref blanc de sa part où elle dévisagea le surveillant a son tour, la jeune fille eut une moue contrariée, semblable a celle d'une enfant. Parcourant encore une fois des yeux le visage de la jeune fille, il du se contenir pour ne pas rire. Il arborait alors un grand sourire, bien que celui ci ne paraissait pas bien amical. Il se mordit la lèvre et avant qu'elle ne réponde, il la considéra encore un peu.

"-... M'oui, je suis une nouvelle élève. Je m'appelle Haruka Enomoto." Répondit enfin la demoiselle.

Puis, d'un mouvement désespéré, elle posa son bien à terre. Après s'être donc intimement convaincu de l'humanité de la dite Haruka, il prit sans rien demander son sac et le mit sur son épaule. Il tourna ensuite les talons nonchalamment et commença a marcher, un sourire toujours présent sur ses lèvres signifiant qu'il était bien content d'avoir trouver une autre distraction. Car oui, il était bien heureux, même s'il ne laissait rien paraître. Bien que la solitude ne le dérangeait pas en temps normal, ici, c'était différent. Les personnes étaient différentes. C'est d'ailleurs pour cela qu'il n'avait pas laissé la jeune fille se débrouiller toute seule.

Après quelques secondes où il ne dit rien, savourant sa chance du matin, il prit l'initiative de débuter la conversation.


"Bien, petite Haruka, t'es la première élève a arriver ici."

Il entendit encore son estomac gronder, mais, encore une fois, il n'y fit rien. Il tourna la tête pour voir la jeune fille et reprit.

"T'es pas un peu jeune toi ? T'es une surdouée ou quelque chose comme ça ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ichizoku.yourme.net
Haruka Enomoto

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 23
Localisation : Je viens du Sud ~ ♫

Feuille de personnage
Âge: 15
Relations:
Date d'anniversaire: 30/04

MessageSujet: Re: Nouvelle et première élève [Haruka]   Jeu 17 Juin - 18:52

Mon sac devenait trop lourd pour mon épaule, qui était incontestablement trop faible pour porter un si gros bagage durant autant de temps. Je le posai donc à terre, puis posai ma main sur mon épaule pour me dégourdir un petit peu, lançant un léger soupir de soulagement. Je fus agréablement surprise lorsque je vis le jeune homme s’emparer de mes affaires. Bizarre, il semblait pourtant être quelqu’un d’assez froid, et vu son impolitesse d’il y avait quelques instants, je ne comprenais toujours pas pourquoi il faisait soudainement de la galanterie. Je recommençai à l’observer, d’étonnement cette fois-ci. Mais il mit fin au long silence qui avait suivi mon observation obstinée.

« Bien, petite Haruka, t’es la première élève à arriver ici. T’es pas un peu jeune toi ? T’es une surdouée ou quelque chose comme ça ?


Surprise, je haussai les épaules.

« Hey ! Je sais que je suis petite, que j’ai l’air d’une enfant et que je suis maladroite, mais c’est pas une raison ! dis-je en faisant la moue. J’ai quinze ans, il est donc tout à fait normal que j’étudie au lycée… Mais… euh… Comment ça… la « première » ? »

Ça alors, c’était vraiment étonnant. Je n’avais pas rêvé il n’y avait donc personne ici avant moi, à part lui bien sûr… Mais, comment faisait-il pour tout gérer ? Pour le coup, je me pris d’admiration pour lui, je dois bien l’avouer… Il a beau être quelqu’un d’assez malpoli parfois, il reste tout de même un homme courageux, qui doit gérer tout un établissement tout seul.

« Ça… ça me surprend beaucoup ! Mais, comment ça se fait qu’il n’y ait personne d’autre ? Vous venez d’ouvrir, c’est ça ? »


Elle se rapprocha un peu de lui,prête à le suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shibun-no-gakuen.forumactif.org/
Akihito Mogami
Admin / Surveillant
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 06/06/2010
Localisation : France

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Relations:
Date d'anniversaire: 28 Octobre

MessageSujet: Re: Nouvelle et première élève [Haruka]   Jeu 17 Juin - 23:46

S'acharnant a cacher son rire moqueur devant les expressions facilement observable chez la jeune fille, il se mordait continuellement la lèvre. Après quelques secondes, il reprit son sourire narquois et son regard inexpressif puis avança, guettant du coin de l'œil s'il était suivit. Il ne vit pourtant pas la jeune fille. Il tourna alors légèrement la tête, quémandant une quelconque réaction de sa part, stoppant tout mouvement.

« Hey ! Je sais que je suis petite, que j’ai l’air d’une enfant et que je suis maladroite, mais c’est pas une raison ! J’ai quinze ans, il est donc tout à fait normal que j’étudie au lycée… Mais… euh… Comment ça… la « première » ? » Au fur et a mesure qu'elle parlait sa moue enfantine initiale se transforma peu a peu en étonnement et peut être en crainte. Donc elle avait vraiment 15 ans ? Etrange tout de même. Il n'y croyait qu'à motié.

Il allait s'exprimer a son tour lorsqu'il cru voir dans ses yeux... de l'admiration.

Arquant un sourcil, il ne lâcha pas pour autant la jeune fille des yeux. Il aurait pu être flatté voir même se vanter, mais là, il ne comprenait juste pas. Pourquoi de l'admiration venant d'une inconnue ? Il était habitué aux regard surprit, blessé, envieux, craintif, excité voir même amoureux. Mais il ne provoquait jamais de l'admiration. Non jamais.

« Ça… ça me surprend beaucoup ! Mais, comment ça se fait qu’il n’y ait personne d’autre ? Vous venez d’ouvrir, c’est ça ? » Reprit elle une seconde fois, ne laissant pas Akihito dire quoi que ce soit, tout en se rapprochant de lui, signe qu'elle le suivait cette fois.

Il continua donc sa route après un avoir souffler bruyamment. Il leva les yeux au ciel, fit un sourire peu sympathique a celui ci, et se lécha la lèvre inférieure.


"Eh oui, on vient d'ouvrir. Enfin y'a quand même une semaine qui a personne. Personne." Souffla t'il. "Enfin si, y'a le dirlo' mais je l'ai jamais vu. Je sais même pas si c'est une nana ou un mec." Répondit il avec nonchalance. Pas vraiment qu'il ne voulait pas répondre, bien au contraire. Il aimait juste jouer sur son ton afin de voir les réactions des personnes a qui il parlait. Un merveilleux moyen de savoir beaucoup de choses, paraît il. "Mais t'inquiète pas, je te tiendrai compagnie !" Finit le surveillant.

Il se avança ensuite a sa hauteur et mit son bras autour de son épaule. De sa main libre, il caressa ses cheveux et ce aussi amicalement que lorsqu'il caresse un animal.

Il joua encore avec son piercing puis reprit.


"T'es mignonne tu sais."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ichizoku.yourme.net
Haruka Enomoto

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 23
Localisation : Je viens du Sud ~ ♫

Feuille de personnage
Âge: 15
Relations:
Date d'anniversaire: 30/04

MessageSujet: Re: Nouvelle et première élève [Haruka]   Lun 21 Juin - 17:11

Voyant que je m'apprêtais à le suivre enfin, il souffla bruyamment, puis continua sa route. C'est à ce moment précis que je me suis surprise à remarquer... Que même de dos, je le trouvais vraiment beau. Son pull à col large laissait paraître sa nuque, quasiment parfaite, sur laquelle retombaient quelques mèches de cheveux. A cette vue, n'importe qui aurait envie de s'approcher pour venir toucher ne serait-ce que du bout des doigts une nuque aussi bien mise en valeur... Mais, bref, là n'est pas le sujet, je m'égare et voilà que je me retrouvais gênée en réalisant ce à quoi je pensais en voyant cet homme. Bon, c'est vrai, il avait un certain charme... Mais voilà, il se trouve que mon cœur a une forte tendance à flancher trop facilement et je le savais. Et puis quoi, nous ne nous connaissions que depuis... Allez, cinq minutes. Toujours est-il que, alors que je me remettais les idées en place en clignant brièvement des yeux, il s'adressa à moi, toujours en marchant et en regardant devant lui.

"Eh oui, on vient d'ouvrir. Enfin y'a quand même une semaine qui a personne. Personne. Enfin si, y'a le dirlo' mais je l'ai jamais vu. Je sais même pas si c'est une nana ou un mec. Mais t'inquiète pas, je te tiendrai compagnie !"

Tiens donc, alors c'était bien ce que je me disais... Personne. A part ce soi-disant dirlo' inconnu. Bon sang, il ne manquait plus que ça. Un directeur que personne ne connaît. C'est pas croyable ce que parfois, je peux me retrouver dans des situations vraiment bizarres. Déjà j'arrivais dans un institut désert, qu'on aurait bien cru abandonné alors qu'il démarrait à peine, ensuite la seule personne que j'avais croisée se trouvait être un homme à la fois détestable et attirant comme pas possible, et maintenant le directeur jamais vu... Bon, après tout ça me faisait plaisir, ça voulait dire que je pourrai passer du temps avec lui, mieux le connaître et tout ça, quoi... Et ça pour avoir le temps, nous aurions le temps, vu qu'il n'y avait pas de cours sans professeurs ! En tous cas je trouvais cela gentil de me proposer sa compagnie. Même si elle pouvait ne pas toujours être agréable.

*Comme quoi, quand il veut...*

Ce fut à ce moment précis, où il m'avait proposé de rester avec moi, que je fus surprise. Alors que je le regardais, il commençait à s'approcher de moi.

*Que se passe-t-il ? Il a oublié quelque chose, ou un truc dans le genre ? Non, il semble s'approcher vers moi...*

Regardant timidement aux alentours, je me rendit alors compte que c'était bel et bien vers moi qu'il venait. Il se mit à ma hauteur, et, avant que je n'aie pu dire quoi que ce soit, il passa doucement son bras autour de mon épaule, ce qui eut pour effet de me faire frissonner. Franchement, c'était si agréable que ce geste aurait pu paraître moqueur venant de lui, vu son attitude au premier abord. J'étais sûre qu'il le faisait encore exprès, juste pour voir ma réaction... Il jouait à ce petit jeu depuis tout à l'heure, je l'avais bien remarqué, il haussait les sourcils dès que je me montrais trop expressive...

"Hé, qu'est-ce que..."

Je me sentit rougir comme une pivoine. Inlassablement, il me caressait maintenant les cheveux, en ajoutant un sublime :

"T'es mignonne tu sais."

Que-WAAAH ? ô.O Un surveillant, de vingt et un ans, qui vantait mon apparence ? C'est quoi ce délire ? Je baissais les yeux au sol, comme pour lui faire remarquer que je trouvais cela assez gênant, mais je suppose qu'il l'avait déjà remarqué vu la couleur de mes joues. Mais d'un côté, si il le prenait comme ça, il pouvait bien faire l'affaire comme victime... Il avait beau être un membre du personnel, il n'empêche qu'il n'y avait que lui ici...

"Euh... Pourquoi vous me dîtes cela ? C'est... C'est gênant... Je... Hum. Voyons... lâchez-moi, c'est... pas bien..."

Me ressaisissant, je me dégageait timidement de ses bras, cependant j'avoue avoir éprouvé à ce moment-là un certain regret. Il n'avait pas fait ce geste brusquement, c'était plutôt doux et réconfortant. Depuis quand je me prend aussi facilement d'affection pour quelqu'un ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shibun-no-gakuen.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle et première élève [Haruka]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle et première élève [Haruka]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Monstre de la nouvelle map (Ascadia)
» Nouvelle et première team stratégique (< OU)
» Présentation nouvelle élève [Validée]
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: RPG - La pension :: Le portail, la cour et l'entrée-
Sauter vers: