AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre surprenante dans une école... surprenante [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Natsuko Yamasura

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 20
Localisation : Québec

Feuille de personnage
Âge: 16 ans
Relations:
Date d'anniversaire: 21 juin

MessageSujet: Rencontre surprenante dans une école... surprenante [Libre]   Jeu 17 Juin - 4:02

Rencontre surprenante dans une école… suprenante

Je monte difficilement dans cet autobus bondé de gens. Je suis nerveuse, malgré la détermination qui m’habite. Je vais enfin aller dans une école qui est parfaite pour moi, une école pour les gens anormaux, pour les êtres surnaturels. Et elle est si près de chez moi que s’en est hilarant ! Malgré, j’ai le cœur serré à l’idée de quitter mes parents. Une larme roulant sur la joue, je fais mes derniers adieux, au travers la fenêtre. Le moteur du véhicule grogne, me signalant qu’il faut que je me dépêche d’installer mes bagages, ce que je m’empresse de faire. Je me laisse tomber lourdement sur un banc, tentant vainement de regarder les regards que les gens me lancent, fixant mon dos en particulier. Normal. Je ne suis pas humaine et ces ailes en sont la preuve. Devant moi, une jeune enfant, pas plus de cinq ans, me fixe avec un mélange de peur et d’admiration. Je lui souris doucement, elle fait de même.

Malgré le peu de trajet à parcourir, la route fut longue de part le silence pesant qui régnait. Tous les regards sont fixés sur moi et ma timidité naturelle n’en est qu’augmentée. Maintenant comparable à une tomate, c’est avec un profond soulagement que je sens le véhicule ralentir peu à peu avant de s’arrêter. Au milieu de la forêt. Néanmoins, je sais que c’est mon arrêt, étant au courant de la position géographique du bâtiment. Les regards toujours plantés sur moi, je prends mon paquetage avant de sortir en vitesse. J’entends derrière-moi un léger « Au revoir, mademoiselle l’ange ! » qui m’arrache malgré moi un petit sourire. À peine ai-je mis le pied dehors que l’autobus démarre en vitesse, visiblement pressé de partir. Je baisse les yeux, découragée. Pourquoi les gens ont-ils si peur de moi ? Je n’ai pourtant rien fait de mal ! Mais bon, l’être humain à peur de la différence, donc de moi.

Penaude, je marche tranquillement en direction de cette école tant convoitée, que j’aperçois légèrement entre les branches feuillues des arbres. Je suis affreusement nerveuse, mon cœur est serré dans ma poitrine. Et si j’étais regardé aussi étrangement ? Et si je suis la seule de mon espèce ? Et si… Et si… Je me raidis instinctivement. Et si ce n’est pas ce que je crois ? Après tout, je ne sais rien de ce qui m’attend. Sait-on jamais, peut-être qu’il n’y a que des drogués là-bas. Je n’ai jamais vu quelqu’un me ressemblant, qui me dit que je commencerais aujourd’hui ? Je déglutis nerveusement, sans pour autant cesser ma course, mon sac dans la main. Après tout, je ne peux pas vraiment le mettre sur mon dos, pas vrai ?

J’arrive finalement à voir parfaitement cette école tant convoitée. Grande. Très grande. J’écarquille les yeux, surprise. Honnêtement, je ne croyais pas qu’une école accueillant des êtres surnaturels, mais aussi des humains, le tout perdu au milieu de la forêt, pouvait être aussi grande ! Émerveillée, je m’avance en titubant vers l’entrée, ne remarquant pas tout de suite que quelque chose cloche. Quelque chose d’important. Je ne m’en rends compte qu’en pénétrant dans la bâtisse. Elle est déserte. Elle est certes immense, mais elle est complètement vide. À moins que je ne sois arrivée pendant l’heure du déjeuner ? Je dois avouer que vu l’heure peu tardive, il ne doit pas être plus de 10h, ça m’étonnerait tout de même un peu.

Mes pas résonnent dans la grande pièce dans laquelle je me trouve, telle la preuve que le lieu est bel et bien désert. Peu convaincue, je lance, timide :

« Il y a quelqu’un ? »

« Quelqu’un ? Quelqu’un ? Quelqu’un..? » Un écho bien désagréable pour mes oreilles. J’espère sincèrement que je vais m’y habituer plutôt rapidement, car je ne suis pas certaine de pouvoir résister à l’envie de m’enfuir d’ici en courant, juste pour ne pas me retrouver seule face à cet écho. Suis-je réellement au bon endroit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geishe Taylor

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 17/06/2010
Age : 24
Localisation : Dans un aquarium

MessageSujet: Re: Rencontre surprenante dans une école... surprenante [Libre]   Sam 19 Juin - 14:14


    « Hey, Oh ! Gamine ! Tu te réveilles ! »

    Je me tourne dans mon sommeil et au bout de quelques secondes je réalise enfin où je suis. J’ouvre les yeux et aperçoit l’homme que tente de me réveiller. Sans faire attention à ce monsieur, je m’étire, me frotte les yeux. L’homme descend de la voiture, ouvre le coffre et en sort ma valise, qu’il dépose juste devant la portière. Il me lance un regard pressé, l’air de dire que je dois me hâter. J’aurai bien envie de prendre tout mon temps, histoire d’embêter ce Monsieur, qui n’a pas l’air de prendre le temps de vivre. Je me glisse vers la porte, étends mes longues jambes et les dépose au sol. Je suis pied-nu et les cailloux me font mal. Je ne suis à peine sortie de la voiture que l’homme s’empresse de fermer la portière et de remonter dans son taxi. 5minutes plus tard, de lourdes portes de fer, se refermèrent derrière son auto.

    Je n’avais pas bougé pendant 5minutes, contemplant cette grande bâtisse qui allait être ma nouvelle demeure pendant fort longtemps. Mes parents avaient placé leur espoir en cet Institut. Et moi, j’y allais parce que je n’avais pas le choix. Ils m’avaient dit qu’ici j’aurai toute les chances d’êtres en paix. Seulement le problème vient des humains. Ces faibles créatures, au sang affreusement succulent. Je ferai des efforts. Je boirais du sang synthétique, je veux essayer, me battre. Mais me battre contre quoi ? Ma vraie nature ? Est-ce un combat perdu d’avance ? De tout temps le sang humain fut notre repas. Mais aujourd’hui quand est-il ? Je n’aime pas les humains. Les garçons humains de surcroit.

    Je secoue ma tête, comme pour me sortir d’un rêve. Je saisie ma petite valise et commence la courte ascension des marches de marbre blanc.

    Je m’arrête devant la grande porte ouverte. La franchir est comme un nouveau départ inopiné. Mais j’ai peur, j’hésite. Et si comme partout ailleurs j’échouais… Le créateur de cette Institut eu la bonne idée d’y accepter tout type d’être, mais pas les humains. Cependant, si je réussissais à finir ma scolarité sans encombre, je pourrai peut-être espérer aller vivre en ville au milieu d’eux. Je mettrais des lentilles, à cause de mes yeux et le tour serait joué. Oui, peut-être… J’entendis soudain un appel.

    « Il y a quelqu’un ? »

    Je gravis les deux dernière marche et pénétrais dans le hall immense. Le hall semblait désert et pourtant j’avais entendu une voix, féminine. Soudain, j’aperçus une silhouette humaine, au milieu de ce grand hall. J’entrais afin d’aller à son contact. Mes pas résonnaient à chaque fois que mon pied touchait le sol. C’est impressionnant. Je regarde les plafonds, les statues, les portes… Tout est en marbre et les portes en bois. Jamais je n’aurais pensée vivre dans un tel luxe, à moins que ce soit simplement une façade pour accueillir les visiteurs.

    Je suis tout près d’elle. Je m’arrête à environ dix mètres de cette fille, qui fixement me regarde. Je décide de prendre la parole en première. je n'ai pas peur.

    « Je suis Geishe, je suis nouvelle. Et toi ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsuko Yamasura

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 20
Localisation : Québec

Feuille de personnage
Âge: 16 ans
Relations:
Date d'anniversaire: 21 juin

MessageSujet: Re: Rencontre surprenante dans une école... surprenante [Libre]   Mer 23 Juin - 21:20

Rencontre surprenante dans une école… suprenante
Nouvelle élève


Je ne sais pas trop pourquoi, mais je suis très légèrement déçue lorsque j’entends des pas venir dans ma direction. Je crois que j’aurais presque préférer ne rien entendre, m’enfuir en courant de cet endroit riche par son décors et pourtant sinistre par son absence de personnes. D’un autre côté, la présence d’une personne un tant soit peu humaine dans ce bâtiment me soulage, cela veut probablement dire que je suis au bon endroit. Ou pas.

Je me tourne donc doucement, fixant la silhouette qui approche de moi, tentant de freiner sans grand succès cette teinte de rouge qui prend possession de mes joues. Ce qui ne m’empêche pas de détailler ses cheveux blonds, sa peau pâle… Et ses yeux. Ses yeux rouges, yeux magnifiques selon moi. Ce ne doit malheureusement pas être l’avis de bien des gens. Me rendant soudainement compte que je la dévisage, je rougis violement, m’enroulant très légèrement de mes ailes comme pour me protéger.

L’adolescente s’arrête à une dizaine de mètres de moi, je lui en suis d’ailleurs reconnaissante. Je force mes jambes à ne plus trembler alors qu’elle se présente. Geishe, une nouvelle, tout comme moi, en somme. J’hésite avant de répondre, une boule s’étant formée dans ma gorge, comme chaque fois que je dois parler à un inconnu. Après quelques instants de silence pesant, je finis par réussir à prendre la parole.

- Je-Je suis N-Natsuko… Natsuko Yamasura. N-nouvelle, comme t-toi.

Et voilà que je me mets à bégayer ! Non mais quelle idiote je fais, vraiment ! Ça faisait une superbe première impression ça, une fille rouge pivoine qui bégaye ! Je retiens un petit soupir, découragée par cette timidité que je ne parviendrai probablement jamais à vaincre. Je me balance d’un pied sur l’autre, terriblement mal-à-l’aise. Finalement, dans un souffle si bas que je me demande si cette adolescente a entendu, je murmure :

- Je-Je suis une mi-ange, c-comme tu peux le voir…

Je secoue doucement les deux grandes ailes dans mon dos pour appuyer mes propos, avant de continuer.

– Et t-toi, tu es quoi ?

Ma respiration reprend peu à peu un rythme moins effréné, mais n’en demeure pas moins légèrement nerveux. Je ne suis pas associable, loin de là. Simplement, je n’ai pas spécialement l’habitude de parler à des inconnus et mes réactions ont souvent tendances à le prouver. Sentant mon cœur battre à toute rompre dans ma poitrine, je ne fais qu’attendre la réponse prochaine de mon interlocutrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geishe Taylor

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 17/06/2010
Age : 24
Localisation : Dans un aquarium

MessageSujet: Re: Rencontre surprenante dans une école... surprenante [Libre]   Jeu 24 Juin - 11:50



    Après quelques instants passés dans un pesant silence, la jeune fille ouvrit enfin la bouche.

    « Je-Je suis N-Natsuko… Natsuko Yamasura. N-nouvelle, comme t-toi. »


    Elle bégaye… intéressant. Non pas le fait que cela soit marrant. Mais plutôt que j'ai l’air d’intimider la jeune fille. Je suis en position de force, ce qui me conforte.

    L’autre, la jeune, murmura une phrase. Je dû tendre l’oreille enfin d’en saisir quelques mots. Je cru comprendre qu’elle était mi-ange. Elle confirma ce que je cru entendre, en ouvrant ses ailes blanches.

    « Et t-toi, tu es quoi ? »

    Je lève les yeux vers mon interlocuteur. Elle ne bégaye plus, signe que son inquiétude est redescendue. J’adopte une attitude nonchalante, afin de dissimuler mon stress. Non pas que j’ai peur de celle qui se tient devant moi, mais que tout un ensemble m’inquiète : le bâtiment, ses résidents… et se pesant silence. Je croise les bras sur ma poitrine et réponds :

    « Ce que je suis ? »

    Je sors de l’ombre afin que l’ange puisse me voir et affiche un grand sourire découvrant mes canines aiguisées. Mes cheveux retombent sur mon visage, elle ne peut voir mes yeux rougis.

    « Un vampire inoffensif, même si je me demande quel gout peut avoir le sang d’un ange… »


    Je rejette mes cheveux en arrière et un rictus s’affiche sur mes lèvres.

    « Vois-tu nous autre les vampires avons une vie plutôt difficile, contrairement à vous tous qui faite les jolis cœurs dans les airs, c’est pourquoi, je dois boire du sang de synthèse. Si seulement vous restiez sage… »


    Je fis un clin d’œil à la jeune fille, qui semble légèrement apeurée. Je regarde tout autour de nous. Il n’y a personne. Comme un tel lieu peut-il être désert ? Est-ce normal ? En tout cas il est hors de question que je reste ici sans bouger. Je hais l’inaction. Je lève les yeux vers le grand escalier qui s’entend devant nous. Escalier de marbre, bien sur.

    « Je n’ai pas l’intention de poireauter ici, j’vais voir là-haut, tu veux venir, l’ange ? »

    J’appuie volontairement sur le mot ange, donnant à ce mot un air moqueur ou même de défi. Elle semble faible de corps et d’esprit. Peut-être que je me trompe, mais c’est mon impression. Quand on fait partie d’une race avantagée on ne peut pas se permettre d’être faible. Quant à nous, vampire, l’histoire est la même. Nous ne sommes pas avantagés car nous devons tuer des êtres vivants pour nous repaître, pas eux.

    Je m’avance et commence à gravir les escaliers. Arrivée à mi-hauteur de la première section de ceux-ci, je m’arrête et me retourne.

    « Au fait mon prénom… C’est Geishe »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre surprenante dans une école... surprenante [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre surprenante dans une école... surprenante [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NU école stratégique
» Un soir dans les ruelles de Madorass [libre]
» promenade de nuit dans une salle d'entrainement . (libre)
» Se perd dans l'école dès le premier jour
» Hikari entre dans l'école !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: RPG - La pension :: Le portail, la cour et l'entrée-
Sauter vers: